Wednesday 30 April 2014

La méthode Montessori, comment ça marche ?

La méthode Montessori, comment ça marche ?

Et si l’enfant avait la capacité de s’autogérer ? C’est ainsi que se définit la méthode Montessori qui place l’enfant au centre de sa pédagogie et lui permet d’évoluer à son rythme. Alors comment ça marche, concrètement ?

Aider l’enfant à apprendre par lui-même et lui donner confiance en le laissant évoluer à son rythme, voilà les bases de la méthode Montessori. Retour sur ce mode d’éducation qui place l’enfant au centre de sa pédagogie.

Un peu d’histoire…

Cette méthode porte le nom d’une italienne Maria Montessori (1870-1952). Elle travaillait dans un hôpital psychiatrique pour enfants. C’est là, qu’elle met au point une pédagogie efficace, qu’elle étend aux élèves « normaux » en 1907, lorsqu’on lui confie l’éducation d’enfants pauvres à Rome.

Sa croyance profonde en Dieu lui fait penser que l’enfant a tout en lui pour se développer harmonieusement. Pour cela, il faut créer un environnement adéquat, guider l’enfant sans le forcer, encourager sa prise d’initiative et lui proposer un matériel adapté. Cela signifie aussi, qu’il est important de respecter les phases de son développement.

En pratique

On voit des classes Montessori, généralement, en maternelle. En effet, c’est principalement à cette période de leur développement que cette méthode est applicable.

Placé dans des conditions favorables à son développement, l’enfant va apprendre par ses propres expériences. Le rôle de l’adulte se résume à l’aider grâce à la préparation de l’environnement et de répondre à ses besoins. Selon la pédagogie Montessori, l’enfant a la faculté « d’absorber » tout ce qui l’entoure et construit sa personnalité avec ce que lui offre et lui refuse son milieu.

Quelle critique ?

On accuse les établissements Montessori de former des enfants individualistes. Alors est-ce vrai ? En réalité, nous ne pouvons nier que cette méthode n’encourage pas au travail d’équipe. Néanmoins, elle n’encourage pas le « chacun pour soi ». Les enfants travaillent par groupes dans un esprit d’entreaide.

Par